Page d'accueil > Projets > Pays destinataires de projets > Egypte: Fuite de convertis pour sauver leur peau

Egypte: Fuite de convertis pour sauver leur peau

dic./Juillet 2011 – D’après des avocats des droits de l’homme, un père et sa fille réfugiés en Syrie après avoir passé deux ans dans la clandestinité parce qu’ils s’étaient convertis au christianisme sont finalement arrivés en France où ils ont demandé l’asile. Maher Ahmad el-Mo’otahssem Bellah el-Gohary (58 ans) était devenu la cible de la mauvaise volonté égyptienne parce qu’il avait essayé de faire changer son affiliation religieuse sur son passeport de musulman à chrétien. Sa fille Dina Mo’otahssen (17 ans) et lui sont arrivés à Paris le 30 mars après avoir fui vers Damas le 22 février, à la veille de la révolution égyptienne qui a vu la chute du président Hosni Moubarak.

 

Les protestations du 25 janvier au 11 février ont également affaibli le Ministère de l’intérieur, qui l’avait persécuté et lui avait défendu de quitter le pays. Il en a profité pour se rendre en Syrie avec sa fille parce que c’était le chemin le plus rapide et le plus facile, mais il craignait l’opposition islamique envers les convertis et la montée de l’insatisfaction politique à Damas. «Nous étions paniqués à cause de ce qui se passait en Syrie lorsque nous sommes arrivés à l’ambassade française de Damas», a dit Maher Ahmad. Sa fille et lui espèrent éventuellement obtenir une visa pour émigrer vers les Etats-Unis.