Page d'accueil > Conférences > 50 ans de l'AEM > Linus Pfister : Submergé par l’amour du prochain!

Submergé par l’amour du prochain!

Depuis 1988, Linus Pfister est engagé à l’AÉM; il en est devenu le directeur en 1991. Vous pouvez lire ici ce qui le motive et fait battre son cœur.

Linus, tu es originaire du canton de Zurich. Comment as-tu atterri à l’AÉM à Thoune?
Je connais l’AÉM depuis 1983 où j’ai assisté à une conférence avec beaucoup d’intérêt. L’engagement et la passion des orateurs m’ont profondément impressionné et j’ai commencé à faire des recherches sur le sort des chrétiens persécutés. Une simple prière a été probablement le début d’un nouveau chemin de vie. J’ai promis d’aller là où le Seigneur aurait besoin de moi. La surprise a été totale lorsque son appel m’a amené à l’AÉM. Je n’ai jamais regretté cette décision.

Depuis vingt-huit ans, tu es directeur général de l’AÉM. Qu’est-ce qui te fait vibrer?
L’injustice et la pauvreté ne m’ont jamais laissé indifférent, c’est pourquoi, adolescent, j’ai participé à des missions dans les régions montagneuses, organisées par l’entreprise où je faisais mon apprentissage. Plus je me suis mis à connaître le travail de l’AÉM de l’intérieur, plus j’étais fasciné par le peu qu’il fallait pour aider les gens. Souvent, une somme d’argent relativement modique, d’un point de vue occidental, rend possible une aide qui change la vie.
Dans de nombreux endroits, il est vrai que ceux qui n’ont pas d’argent, pas de pouvoir ou pas d’influence sont traités en conséquence. Quand les personnes affectées demandent pourquoi nous les aidons, nos collaborateurs répondent qu’ils ne font que ce que Jésus a enseigné et fait. Cet amour submerge! Même après trente ans à l’AÉM, je suis toujours touché quand les gens me disent comment ils ont trouvé le Seigneur et par conséquent combien leur vie a changé. Au cours de toutes ces années, j’ai vu encore et encore des gens prêts à soutenir ceux qui sont persécutés et dans le besoin et à témoigner de la bonne nouvelle en paroles et en actes. Dieu, dans sa grandeur, nous utilise pour cela, nous, les humains. Parfois c’est de nous dont il est question, mais mille fois plus il s’agit de tous les responsables et les chrétiens engagés à qui nous permettons d’exercer un ministère grâce à vos dons.

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir?

Nous voyons de plus en plus de transformations de vie identiques à celle qui a fait de Saul Paul. Les imams et les érudits de la charia réalisent soudain dans quel livre le chemin du salut vers Dieu est indiqué. Ces «opposants» deviennent soudain des amis qui partagent avec enthousiasme le message plein d’espérance de Jésus-Christ avec les autres!

 

 

Linus Pfister, le directeur de l`AÉM